La princesse qui pète : "Avec un peu de discrétion, on peut être une princesse dans toutes les situations"




Mes enfants sont comme les vôtres: il n'aiment rien tant que crier "pipi, caca, prout-qui-pue" et se bidonner comme des tordus (une âme charitable peut-elle me dire à quel âge ça passe ?).

Comme je suis une maman maso, j'ai donc chez moi des albums tels que les célèbres "Caca Boudin" (toujours un franc succès), "La petite taupe qui voulait savoir qui lui avait fait sur la tête" (idem), et, depuis quelques mois, "La princesse qui pète", parce que, clairement, on avait rien sur le sujet. 

Sauf qu'ici c'est Maud Roegiers aux commandes, c'est donc un sujet scato, mais c'est JOLI ;-)

Nous suivons donc l'histoire d'Emma, une jolie petite fille qui rêve d'être une princesse, et qui essaie d'y parvenir de toutes ses forces ... mais elle n'y arrive pas ... Savez-vous pourquoi ? Emma a un petit souci plutôt gênant pour une future princesse : elle ne peut pas s'empêcher de faire des prouts ;-)

Un petit animal a utilisé son bedon pour y construire sa maison. 
Chaque fois qu'il allume un feu pour se réchauffer, la cheminée refoule tellement de fumée qu'Emma est obligée de l'évacuer .

Emma et son doudou passent à l'attaque et dessinent un plan pour virer le petit animal qui vit dans le bidou d'Emma, responsable de ses pets. 



Et ça marche !





Le petit animal (plutôt mimi) atterrit dans le pot, tout blessé ....

Ouf, sauvée, Emma ?

Pas tout à fait ... Elle fait encore quelques prouts, mais, heureusement, son papa la considère tout de même comme une princesse !







Un album rigolo et touchant, très coloré, avec une petite héroïne espiègle et futée !

L'histoire a bien fait rire mes minis lecteurs, et j'ai apprécié la lecture de cet album avec eux, pour l'humour et les illustrations très vives et originales (mention spéciale au "piège" pour le pauvre petit animal)

"Une princesse qui pète ? oh ben ça alors !!!!", dixit ma Mini Louloute.


Pour rappel, j'avais adoré "Prendre le temps", un album poétique et très sensible.


"La princesse qui pète", Maud Roegiers, Alice Jeunesse (Histoires comme ça), 2012

Merci à Alice Jeunesse et à Maud Roegiers ! 

Commentaires

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...